Comment choisir une cagoule de soudure ?

Les chiffres sont alarmants : 1 400 accidents oculaires se produisent chaque jour dans les travaux de soudure. Les opérations d’assemblage de métaux à haute température exposent à plusieurs risques : rayons UV, vapeurs chimiques, particules, fumées, etc. L’opération est non seulement complexe, mais nécessite des mesures de sécurité importantes pour prévenir les brûlures et les blessures. Le port d’équipement de protection individuelle (ÉPI) s’impose et la cagoule de soudure figure parmi les incontournables. Elle protège vos yeux des flammes et empêche la fumée d’entrer dans vos poumons. Quels sont les rôles du masque de soudeur ? Comment choisir le modèle adapté ?

Les rôles d’une cagoule de soudure

La soudure consiste à assembler des métaux en les fusionnant à haute température. Par ce procédé, elle expose à de nombreux risques, d’où la nécessité d’une protection adaptée.

La soudure et ses nombreux risques

Cette opération génère la production d’une lumière vive et la projection de laitiers ou de particules diverses. Les rayonnements lumineux et les projections représentent un danger pour le soudeur, notamment son visage, particulièrement ses yeux. Les lésions sont irréversibles dans certaines situations d’où l’importance d’un équipement de sécurité adapté. En effet, les risques ne se limitent pas à la lumière vive, mais s’étendent à des rayonnements infrarouges et UV. Ceux-ci sont invisibles à l’œil nu, mais les conséquences sur la santé sont dangereuses. D’autre part, la forte chaleur produite lors du soudage endommage aussi les yeux s’ils ne sont pas correctement protégés. L’émanation de gaz, de vapeurs et de fumées est à l’origine du cancer de poumons. Le taux de risque de contamination s’élève à 40 % de plus dans ce métier. Les lunettes de soudeur n’apportent une protection que pour les yeux, exposant ainsi le reste du visage à tous ces dangers. De plus, les risques restent valables dans d’autres procédés suivant le soudage, par exemple lors du ponçage ou du piquage.

La cagoule de soudure et ses protections

Le masque de soudeur apporte une protection complète contre les projections, les rayonnements et les émanations. Il est décliné en plusieurs modèles pour renforcer le niveau de sécurité du soudeur. Il existe effectivement des cagoules dotées de protection respiratoire, évitant l’inhalation de polluants cancérigènes.

Les performances d’une cagoule de soudure varient d’une catégorie à l’autre. Il en va de même pour la fiabilité et les équipements personnalisés se sont révélés particulièrement intéressants. Le matériau de fabrication détermine souvent le niveau de protection. Le plastique spécifique qui compose ce matériel est reconnu pour sa résistance à la chaleur. Le polyester est souvent utilisé dans la fabrication de cagoule automatique. Par ailleurs, les verres, leur qualité et leurs teintes sont aussi différents d’un produit à l’autre. Les indices DIN apportent plus de précision sur les performances et les besoins.

Choisir le type de cagoule de soudure adapté

La soudure regroupe plusieurs types de procédés variables dont les risques sont différents. Ainsi, la nature de l’opération même définit le niveau de protection exigé. Des lunettes de soudure suffisent par exemple pour un travail au fer à souder. En revanche, une cagoule de soudeur s’impose avec un poste à souder à l’arc ou une opération à la flamme. Un masque en thermoplastique est recommandé pour une soudure au chalumeau.

Le masque passif

Le masque passif correspond à l’équipement le plus basique et le plus traditionnel. Son niveau de protection est donc moindre comparé aux modèles récents. Néanmoins, il est suffisamment conçu pour apporter toute la protection dont un soudeur a besoin dans son travail. Il est caractérisé par une teinte fixe, particulièrement une nuance invariable quelle que soit la circonstance. Le verre est composé d’un filtre noir. Il existe toutefois des cagoules de soudure avec filtres interchangeables. Dans ce cas, le soudeur ajuste sa vision avec le filtre adapté disposé entre deux écrans protecteurs.

Ce type d’équipement est disponible en masque à main ou serre-tête. Le premier nécessite une bonne maniabilité puisqu’une main est occupée à tenir le masque sur le visage. Le masque serre-tête, quant à lui, est plus ergonomique, permettant au soudeur de disposer de ses deux mains pour la soudure.

GYS - Masque soudure/N°2 masque
  • masque de soudure a main
  • teinte 11
  • pour soudure a l'electrode (175a maximum)
  • produit de haute qualité

Le masque passif est fabriqué soit en thermoplastique soit en polyester. Dans tous les cas, le matériau de fabrication présente des propriétés résistantes à la chaleur et aux chocs. Les cagoules passives destinées aux travaux supérieurs à 200 °C sont réalisées en polyester mélangé à de la fibre de verre. Cette composition permet d’assurer une protection élevée. Certaines marques proposent des masques en cuir dont la résistance à la chaleur laisse pourtant à désirer.

La cagoule automatique ou active

Le masque automatique désigne réellement la cagoule de soudure. Il s’agit d’un modèle doté d’une technologie de pointe pour protéger des risques liés à l’opération. L’appellation cagoule s’explique par la protection maximale sur l’ensemble de la tête. Si le masque ne recouvre que le visage, la cagoule comprend des fonctionnalités révolutionnaires et automatisées. Les performances optiques sont nettement plus élevées qu’avec un masque classique ou passif.

Un dispositif électro-optique est mis en place pour calculer la quantité de lumière automatiquement. Les cristaux liquides ajustent ainsi le filtre en l’obscurcissant au déclenchement de l’arc électrique. Lorsque la lumière vive baisse d’intensité, le filtre s’éclaircit aussitôt. Cette technologie procure un grand confort au soudeur dans toute la durée de son intervention.

La dimension de la cassette ou écran électro-optique détermine la quantité de cristaux liquides. Plus elle est grande, plus la quantité est élevée, et de même pour la performance. L’alimentation de la cassette s’effectue soit par batterie au lithium soit par cellules photovoltaïques.

La cagoule active est aussi dotée d’un filtre à teinte variable ou unique. Dans le premier cas, le soudeur paramètre les nuances selon ses besoins. Dans le deuxième cas, l’obscurcissement est unique, c’est-à-dire une teinte noire invariable.

GYS - Masque soudure/N°2 masque
  • masque de soudure a main
  • teinte 11
  • pour soudure a l'electrode (175a maximum)
  • produit de haute qualité

Les marques les plus avancées conçoivent des cagoules actives munies d’un dispositif de ventilation. Celui-ci se porte en harnais dorsal ou à la ceinture selon les modèles.

Les critères de base et communs à tous les équipements restent la bonne vision et la fiabilité. Les autres éléments viennent ensuite compléter ces conditions principales. Le soudeur a besoin de réaliser son travail avec un matériel ergonomique, performant et surtout confortable. Le filtre respiratoire constitue une autre exigence dans certains travaux. Certains fabricants poussent la technologie plus loin en équipant leurs masques d’un système de ventilation complètement autonome.

A lire également