Quel est le meilleur poste à souder professionnel ?

Entre les différents postes de soudure existant actuellement, celui à l’arc est le plus indiqué pour ceux dont l’activité tourne autour du métal. La raison : il permet de manier ce matériau, s’avère utile pour réaliser de petits et gros œuvres et aide à obtenir de solides résultats. Ce sont les raisons pour lesquelles, les serruriers, les métalliers, les charpentiers métalliques, les chaudronniers, les chauffagistes, les carrossiers et autres l’affectionnent. Outre la machine MMA et l’appareil TIG, la machine MIG/MAG est pourtant la plus adaptée à ces métiers. Découvrez-en plus afin de choisir le vôtre.

Le matériel de soudage MIG MAG, le plus adapté aux professionnels

Si vous projetez d’aménager un atelier de soudure ou de production en serrurerie, métallerie, carrosserie ou autres, optez pour un poste a souder MIG MAG. En effet, son fil fourré se déroulant sans arrêt au fil du travail de travailler rapidement. En le choisissant, vous ne devez pas non plus enlever le laitier, contrairement au soudage MMA.

Aussi, choisissez-le disposant de fil massif avec gaz si vous envisagez d’effectuer de grosses productions. Vous pouvez aussi vous en servir dans vos soudures de carrosserie à condition d’utiliser une électrode de faible diamètre pour travailler par points rapprochés. Il ne vous reste qu’à les polir et à les mastiquer afin de les rendre invisibles.

Ce qu’est la technique de soudage MIG MAG

Le soudage MIG MAG consiste à souder continuellement avec de l’électrode en se servant de gaz de protection, ce, dans un endroit sécurisé. En mettant en contact avec le matériau à souder le bout de l’électrode, vous créez un court-circuit qui fait augmenter l’intensité du courant et engendrer un arc. Ce dernier produit ensuite une forte chaleur pouvant aller jusqu’à 3 600°C sur le point reliant l’électrode et le matériau.

Celle-ci jouant le rôle de métal d’apport, elle alimente sans arrêt la partie à souder. La torche, quant à elle, règle la quantité du gaz émis dont le rôle consiste à empêcher le bain de fusion et les parties à proximité de s’oxyder. Le tout fournit un résultat solide appelé cordon de soudure.

Les éléments d’un poste à souder MIG MAG

Pour que vous ne vous trompiez pas dans le choix de votre poste a souder MIG MAG professionnel, connaissez ses différents éléments. Ce matériel est généralement constitué de :

Promo
STAHLWERK MIG MAG 200 ST IGBT - Poste à souder au gaz de protection MIG MAG avec 200 Ampères, fil fourré FLUX adapté,fonction soudage MMA, garantie de 7 ans
255 Commentaires
STAHLWERK MIG MAG 200 ST IGBT - Poste à souder au gaz de protection MIG MAG avec 200 Ampères, fil fourré FLUX adapté,fonction soudage MMA, garantie de 7 ans
  • Poste à souder à gaz de protection MIG / MAG avec fonction soudage manuel MMA . Technologie IGBT moderne - 200 A puissant à cycle de travail élevé.
  • Fil fourré / flux adapté, alimentation automatique du fil, inductance et tension ajustables.
  • Nombreux suppléments: protection haute performance de refroidissement et de surchauffe, démarrage à chaud, antiadhésif etc.
  • Achetez directement auprès du fabricant - garanti de 7 ans d´après les conditions et modalités générales de vente du paragrahe 13 (pour les conditions et modalités générales de vente veuillez cliquer sur le nom du vendeur) sur le matériel de Soudeurs, coupeurs plasma, compresseurs, cartouches filtrantes & chargeurs de batterie de voiture, assistance téléphonique, support technique et service même en dehors de la période de garantie.
  • un générateur,
  • une torche avec faisceau de câbles,
  • une pince ou une borne avec câble de masse.

Le générateur, appelé également transformateur électrique, maintient le début de court-circuit entre l’électrode et les pièces à assembler. S’y ajoutent ensuite :

  • un dévidoir de fil,
  • une bouteille de gaz dotée de réglage de pression,
  • un système de refroidissement par eau pour les usages semi-industriels.

Le générateur

Le générateur est le principal élément d’un appareil de soudure MIG MAG. Il lui incombe d’alimenter en matériel d’apport la partie à travailler via la torche. À lui aussi de préserver l’arc formé entre l’électrode et les morceaux métalliques à assembler.

Contrairement aux machines de soudure MMA et TIG, le transformateur électrique des appareils MIG MAG professionnels dispose de 2 systèmes de régulation. Le premier sert à régler la tension de soudure dédiée à l’intensité de l’arc tandis que le second, le courant de soudage, donc, le déroulement du fil d’électrode. Il en existe 2 types : le transformateur en formateur continu et le générateur en courant pulsé.

La torche

Outre servant à faire passer le fil électrode, la torche permet aussi d’envoyer le gaz et de passer le courant. En effet, la gâchette de commande y disposée est l’élément qui active le courant, fait sortir le gaz et déroule l’électrode qui sert de métal d’apport. Une fois actionnée, cette gâchette déclenche simultanément le déroulement du fil d’électrode, l’envoi du gaz et ferme le circuit électrique qui fait passer le courant.

Promo
Gys - Torche 150A - 3m - pour Acier - CONSOMMABLE Soudure MIG/MAG
  • Torche 150A - 3m
  • Pour acier
  • Equipé D'ORIGINE avec un tube contact Ø 0, 8/m6
  • Poids du colis : 2.06 kg

Quand l’électrode se trouve tout près du matériau en contact avec la masse, elle engendre un arc électrique dont l’énergie peut faire fondre le métal à travailler. Ainsi, elle peut se fusionner au matériau et augmenter le volume du bain de fusion. Le gaz met ce dernier à l’abri de l’oxydation qui apparaît au contact de l’air.

La pince avec câble de masse

Cet autre élément sert à générer une connexion électrique entre le transformateur du courant et le matériau à souder. Ainsi, la section et la longueur du câble de masse doivent s’adapter à l’intensité maximale de la source de soudage.

De ce fait, assurez-vous que votre poste à souder MIG MAG semi- automatique soit livré avec ses accessoires comme :

  • une torche,
  • un câble monocordon conduisant le gaz,
  • du fil à souder,
  • un pôle électrique
  • une pince de masse.

Si jamais l’un ou plusieurs de ces accessoires manquent, vous pouvez toujours les acheter séparément pour vous équiper comme il faut.

Les gaz et les fils électrode à utiliser suivant le type du matériau

uant aux fils électrodes et gaz utilisés avec un appareil MIG MAG, ils sont choisis suivant le type et l’épaisseur des matériaux à souder. En effet, ce matériel permet de travailler quasiment tous les matériaux existants. C’est le cas de l’acier doux aux carbones, de l’aluminium et ses différents alliages, des aciers inoxydables, etc.

Le gaz de protection

Les soudages MIG et MAG s’effectuent, comme leur nom le laisse entendre, avec du gaz de protection qui empêche le bain de fusion et les zones à proximité de s’oxyder. Celui-ci peut être de l’argon, de l’hélium ou du mélange des deux pour le soudage MIG. Pour le MAG, c’est du CO2 ou du mélange argon et d’oxygène ou encore de l’argon ajouté à de l’anhydride carbonique.

L’électrode

Il existe par ailleurs plusieurs types de fil d’électrode, chacun d’eux se distinguant par sa composition chimique et la forme de sa section. Cependant, ils se déclinent généralement en 0, 6 à 1, 6 mm de diamètre. On les qualifie de pleins quand ils sont uniquement constitués de métal. Le fil fourré dispose par contre en son intérieur d’un composant de poudres granulées, à l’instar des électrodes enrobées.

Ainsi, il peut être de type basique ou de type spécifique. Qu’importe, travailler avec le fil fourré rend l’arc plus stable et fournit des résultats plus solides et plus esthétiques au niveau du raccord. Son utilisation ne requiert pas ainsi de finition car évite la présence de défauts comme les porosités par exemple. Il faut par contre éliminer les résidus de soudage.

À chaque type de travaux le diamètre utilisé

Pour les soudures de carrosserie, du fil d’électrode de 0, 6 mm de diamètre est conseillé, à 40 à 100 Ampères. Pour de la tuyauterie avec des tôles minces, une électrode de 0, 8 mm de diamètre est mieux, à 60 à 180 Ampères environ. Ce diamètre doit être de 1 mm et à 100 à 300 Ampères environ pour du soudage courant et passes de pénétrations. Pour souder des matériaux d’une épaisseur entre 6 et 8 mm, il faut un fil d’électrode de 1, 2 mm de diamètre et le faire entre 150 et 350 Ampères. Si cette épaisseur atteint les 10 mm, un diamètre de 1, 6 mm est requis, à souder entre 200 et 700 Ampères.

A lire également