Qu’est-ce qu’un découpeur plasma ?

Le travail sur métaux demande une innovation perpétuelle des machines de production. L’invention du découpeur plasma est l’une des plus significatives. L’oxycoupage et ce matériel tiennent la même fonction. Cependant, l’une se sert de l’énergie thermique et est uniquement dédiée à la coupe de tôle très épaisse tandis que l’autre fonctionne sous énergie électrique et sert à réaliser des coupes sur différentes épaisseurs. Par ailleurs, le maniement correct de la machine offre des résultats précis et rapides et son utilisation sur le long terme assure une bonne rentabilité.

Petite révision sur la notion du plasma

Le plasma est le 4ème état de la matière. Si au début, elle est solide, quand chauffée à haute température, elle devient liquide. Si vous chauffez encore ce liquide, il devient du gaz et le gaz chauffé devient du plasma. À cet état, il est qualifié de conducteur ionisé, car constitué de particules neutres et de particules chargées. Il possède donc un mélange d’électrons libres et d’ions supérieur à celui des atomes et des molécules. L’ionisation, à forte température, permet de découper des métaux tels le cuivre, l’aluminium, le bronze, l’acier au carbone…

Suivant les caractéristiques du découpeur plasma, vous avez la capacité de travailler sur des tôles d’épaisseurs comprises entre 2 mm et 40 mm. Fonctionnant sous énergie électrique, le dispositif comprend un onduleur, un compresseur annexe ou intégré, d’une torche et d’une pince de masse. Vous y retrouvez les mêmes composants que ceux d’un poste MMA ou TIG.

Au même moment, un gaz sous pression est envoyé dans la buse. L’arc électrique chauffe et ionise le gaz sous pression ; d’où résulte le plasma. Sa température peut varier entre les 15 000 à 30 000 °C en fonction des caractéristiques de la machine.

De quoi est composé un découpeur plasma ?

Le découpeur plasma se compose de quelques éléments, aux rôles précis, pour permettre une découpe précise et rapide du métal. Une formation basique sur l’utilisation du matériel assure un meilleur résultat de travail.

Profitez des avantages de votre machine en complétant votre équipement avec :

  • un onduleur : pour transformer le courant alternatif en courant continu de 230 V ou de 400 V. Ce courant est envoyé dans l’électrode pour créer un arc électrique entre le matériel à couper et l’électrode.
  • un compresseur d’air ou de gaz : s’il n’est pas intégré à votre machine, acquérez un compresseur auxiliaire.
  • Une torche qui vise à diriger le jet de plasma. Assurez-vous que ses câbles soient flexibles et d’une longueur de 3 à 4 mètres pour une meilleure praticité. Prévoyez des pièces de rechange à portée des mains, ainsi que des consommables pour la torche tels que des électrodes, des buses ou des tuyères.
  • Un câble de masse : pour relier la pince à la tôle.
  • Des accessoires de guidage pour une meilleure précision.
  • l’Inverter, une technologie qui rend la machine intelligente et permet de mieux contrôler sa consommation en énergie.

Comment mettre en marche votre découpeur plasma ?

Retenez que le plasma génère énormément de fumées. Par conséquent, maniez-le en plein air ou dans un lieu ventilé. Pensez aussi à protéger vos voies respiratoires avec des masques adaptés.

Pour mettre en marche le découpeur plasma, commencez par installer tous les composants et veillez à placer la pince de masse sur la tôle. Approchez la torche de la tôle ou tout matériau métal conducteur. Gardez une distance proche de la tôle pour obtenir un travail régulier. Pour les débutants, servez-vous d’accessoires de guidage pour garantir un résultat plus propre.

Un chariot guide de coupe : pour garder la torche à bonne distance de la tôle.

Un kit compas : pour réaliser des découpes circulaires régulières.

Un patin de torche : en contact direct avec la plaque, il permet de garder une distance idéale entre la buse et le métal à couper.

Une règle de guidage : une règle droite ou un guide de coupe pour réaliser une coupe droite.

Avant de réaliser votre découpe, tenez compte de la surface à travailler. En effet, une fois le travail effectué, la découpe montre deux côtés dont l’un plus lisse et l’autre moins. Le côté moins net est appelé dépouille, donc destiné à la chute.

Quels sont les consommables d’un découpeur plasma ?

L’amorçage de la découpe s’effectue au niveau de l’élément que l’on tient en main. Il est de rigueur de connaître les accessoires de ce dernier pour assurer un bon entretien.

La torche plasma

La torche est l’élément indispensable pour diriger le plasma et effectuer la découpe. Choisissez son intensité suivant l’épaisseur du métal à découper et son angle d’inclinaison en fonction des travaux à effectuer.

L’électrode émissive

L’électrode d’une torche plasma est spécifiquement faite de cuivre associé à du hafnium et du zirconium. Le hafnium est un excellent conducteur électrique et le zirconium dispose d’une forte résistance à la corrosion. Elle est fréquemment changée.

La tuyère

La tuyère confine le plasma produit par la forte intensité électrique au niveau de l’électrode et l’air comprimé dans la buse. Faite en cuivre, elle doit être remplacée fréquemment afin d’en obtenir des coupes précises.

Le diffuseur

Par rapport aux autres consommables d’un découpeur plasma, le diffuseur se remplace très fréquemment. Il a pour rôle de maintenir le flux et le débit d’air dans la torche. Changez-le dès que ses trous sont bouchés.

La buse

Les rôles de la buse consistent à protéger l’électrode émissive et réguler l’air de refroidissement de la torche. Dès qu’elle est endommagée, préférez la remplacer.

Compresseur intégré ou compresseur annexe ?

Pour chasser les petites gouttes de métal et créer du plasma, l’air ou le gaz sous pression est mis sous une forte intensité électrique. Le plasma produit ne nécessite en moyenne que 5 bars d’air, soit 150l/mn. Pour offrir une meilleure praticité, le compresseur d’air est intégré dans le coupeur plasma.

L’utilisation d’un compresseur annexe offre les mêmes résultats que ceux d’un compresseur intégré. Cependant, il exige l’utilisation d’un déshuileur à la sortie pour bloquer l’huile ainsi que les saletés déposées dans la conduite d’air.

Quelles épaisseurs couper au découpeur plasma ?

Un découpeur plasma offre une facilité de découpe de tout matériel conducteur électrique. L’épaisseur des tôles peut aller de 0,2 à 8 mm suivant les modèles très répandus de 220 V et de 60 à 100 ampères.

Des modèles pour usage professionnel permettent de découper des métaux jusqu’à 40 mm et 70 mm d’épaisseur. Réaliser des découpes sur des tôles très épaisses nécessite un dispositif de 400 V.

Quelles sont les déclinaisons les plus performantes ?

Coupage double plasma

Un deuxième gaz est intégré dans certains modèles pour assurer le refroidissement de la coupe et offrir une meilleure précision.

Plasma avec protection à l’eau

Sur ces modèles, l’eau a la même fonction que celui d’un deuxième gaz, le refroidissement de la coupe. Il limite aussi la forte émission de fumées durant la découpe.

Plasma à injection d’eau

La machine à jet d’eau permet de réaliser des découpes sur différentes matières que ce soit de l’acier, du plastique ou de la gomme. L’épaisseur du matériel peut atteindre les 200 mm et 25 mm sur des matériaux métalliques. La coupe reste précise indépendamment de l’épaisseur du matériel. L’utilisation d’eau implique l’installation d’un système de récupération d’eau. Ces installations sont rentables pour une production en usine.

Banc de découpage plasma automatique

Cette installation est dédiée à un usage professionnel. Le banc de découpage plasma automatique est relié à un ordinateur pour l’amorcer et l’arrêter. Sa rapidité à exécuter les ordres et la précision de ses coupes vous fascineront. Pour pousser plus loin sa performance, utilisez plus d’une torche afin de gagner du temps dans la réalisation de plusieurs coupes.

Quel découpeur pour mon projet ?

Pour trouver chaussure à votre pied ou découpeur à votre projet, posez-vous les bonnes questions. Adaptez votre choix à votre projet, à votre lieu de travail et à votre budget. Cependant, avant de vous ruer vers le plus coûteux, recherchez des avis comparatifs sur les modèles qui conviennent à votre budget et ceux qui sont moins chers. En effet, des modèles peu coûteux peuvent répondre à vos attentes.

Parmi les machines les plus achetées sur le marché, celles dotées d’un compresseur intégré conviennent aux usages quotidiens, hormis aux productions industrielles. Elles sont généralement légères et tiennent sur un petit coin de votre garage. La technologie Inverter vous permet de contrôler facilement la puissance de la machine et de l’adapter à votre projet.

Conseils d’utilisation

Travailler sur un matériel de découpe implique l’utilisation d’équipements de protection. Certains sont de mise pour assurer la réalisation d’une coupe correcte :

Masque de soudeur

Utiliser un masque de soudeur vous garantit une bonne visibilité sur votre travail. Un masque à la visière teinte 6 suffit pour les découpes plasma. Il protège les yeux et le visage des ultraviolets.

Tablier de cuir, gants et guêtre

Votre peau, vos vêtements et vos chaussures ne seront jamais à l’abri de projections de matériaux. Veillez donc à compléter votre matériel de protection par un tablier en cuir, des gants et une guêtre pour protéger vos chaussures.

Le découpeur plasma générant énormément de fumées, assurez-vous de disposer d’une excellente ventilation dans votre atelier ou travaillez en plein air.

Protection thermostatique

Protégez-vous, vous et votre matériel à l’aide une protection thermostatique. Son installation est indispensable pour prévenir tout incident électronique dont généralement des survoltages et de sous-voltages, mais aussi d’une surchauffe d’équipement.

A lire également